fbpx

Les effets de l'alcool sur la santé

effets de l'alcool sur la santé

La consommation d’alcool est profondément ancrée dans de nombreuses sociétés, et près de 2 milliards de personnes consomment de l’alcool dans la plupart des régions du monde.

En 2020, l’alcoolisme était responsable de 4,0 % de la charge mondiale de morbidité, soit un peu moins que le tabagisme (4,1 %) et l’hypertension artérielle (4,4 %).

Dans les pays développés, il est responsable des troubles neuropsychiatriques (dépendance, psychose et dépression, par exemple) et les accidents (accidents de la route, brûlures, noyades et chutes, etc.)

 

Les effets de l'alcool sur la santé

Sur le long terme, l'alcool peut être responsable de très nombreuses maladies : cancers (bouche, œsophage, gorge..), maladies du foie (cirrhose) et du pancréas, maladies du système nerveux et troubles psychiques (anxiété, dépression, irritabilité, etc.), troubles cardiovasculaires... Du fait d'une consommation plus importante, les hommes sont plus touchés que les femmes, et un décès masculin sur sept est attribué à l'alcoolémie.

Les organes endommagés par une consommation excessive de l'alcool :

Foie

L’élimination de l’alcool est assurée avant tout par le foie. Il n’est donc pas étonnant que ce soit l’organe le plus gravement lésé en cas de consommation excessive d’alcool (p. ex. stéatose, fibrose, cirrhose).

Pancréas

L’abus  peut provoquer une inflammation aiguë ou chronique du pancréas.

Estomac et intestins

La consommation excessive d’alcool peut causer des ulcères, des saignements de l’estomac et de l’intestin grêle, augmentant ainsi la vulnérabilité aux bactéries. Les patient-e-s présentant un abus chronique d’alcool ont de ce fait souvent des infections bactériennes qui jouent un rôle important dans l’apparition d’atteintes organiques liées à l’alcool.

Système immunitaire

Une consommation importante et chronique affaiblit de plusieurs manières le système immunitaire. Cela est dû aussi bien aux effets de l’alcool qu’à la malnutrition résultant d’une mauvaise alimentation et d’une perte accrue de vitamines et d’oligo-éléments due à l’alcool.

Cœur et système cardiovasculaire

Des recherches récentes montrant qu’une consommation modérée d’alcool (environ deux verres par jour)  peut avoir un effet protecteur pour le cœur. Il est dû à la combinaison de plusieurs mécanismes tels que l’amélioration du bilan lipidique ou la diminution du risque de thrombose.

Mais on sait que le risque d'hypertension et d'accidents vasculaires cérébraux augmentent avec la consommation d'alcool. Cette dernière augmente aussi les risques d'hémorragie cérébrale.

De plus, une consommation importante d'alcool en une seule fois peut entraîner des troubles du rythme cardiaque, augmentant par la même occasion le risque de mort subite.

Risques pour le système nerveux et psychique

L’alcool agit en particulier sur le cerveau. Les effets varient notablement en fonction de la dose et des différences individuelles. Une consommation excessive peut entraîner des troubles de la mémoire, de la planification, d'attention, de prise de décision....

L'alcool est aussi associé au développement de troubles psychiques : une anxiété, de la dépression de l'insomnie et il peut même être à l'origine de suicides.

Risques de cancers 

La consommation d'alcool augmente les risques de cancers  à partir d'un verre par jour. Tous les types d'alcool sont concernés, aussi bien le vin, que la bière ou les spiritueux (qui sont plus forts). En effet, c'est l'éthanol, molécule d'alcool présente dans toutes ces boissons, qui est cancérigène. Elle peut entraîner des cancers des voies aérodigestives supérieures (bouche, gorge, larynx, œsophage) mais aussi du foie, du côlon ou encore du rectum. Pour les femmes, il augmente aussi les risques de cancer du sein. Lorsque la consommation d'alcool est associée à celle de tabac, le risque de cancer de la bouche et de la gorge augmente encore.

Les recommandations pour consommer l'alcool avec plaisir et sans danger :

  • Boire maximum 2 verres par jour et pas tous les jours.
  • Il est préférable de consommer l’alcool pendant les repas
  • Boire lentement, et l'alterner avec de l’eau
  • Ne pas en consommer lors de conduite
  • Ne pas en consommer lors de manipulation d'outils ou de machines.

N.B : Pour une personne qui boit très régulièrement de l'alcool, l’apport en calorie dû à l’alcool est au moins deux fois supérieur à celui dû au sucre.

Réservez votre appel d’informations avec Delphine notre sucess manager 

À lire aussi : Les freins à la perte de poids

Clique-ici pour plus d’astuces de Diet

Clique-ici pour nous suivre sur Instagram

Ces articles pourraient vous intéresser

Zoom sur le cholestérol

Zoom sur le cholestérol

Ah le fameux cholestérol, le mauvais et le bon ? En quelle quantité ? A quoi sert-il ? Où le...
Une bonne alimentation, le 1er geste pour avoir une belle peau !

Une bonne alimentation, le 1er geste pour avoir une belle peau !

Pour avoir une belle peau, une alimentation bien équilibrée sera plus efficace que n'importe quelle crème.  Vous trouverez ci-dessous les...
Zoom sur la vitamine A

Zoom sur la vitamine A

Les vitamines, les vitamines… on entend parler partout. On les retrouve facilement dans nos boutiques alimentaires, les pharmacies et en...
Zoom sur le stress et le poids

Zoom sur le stress et le poids

Qui a la chance de dire qu’il/elle n’a jamais été stressé(e) ? Très peu de personnes à mon avis !...
Menu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram