fbpx

Zoom sur le légume du mois de novembre : le poireau

le poireau

Légume phare de l’automne et de l’hiver, le poireau a depuis longtemps sa place dans le cœur et la
cuisine des Français. Cette plante vivace qui résiste très bien au froid, est produite en France en grande
quantité (environ 150 tonnes par an, dot 12 000 de productions bio). Notre pays est d’ailleurs le 1er producteur de poireaux de l’Union Européenne pour le marché du frais (1).

Le poireau :

Deux variétés principales diffèrent enfin, en fonction de deux grandes périodes de production qui permettent de conserver une qualité optimale des poireaux cultivés :

- Le poireau primeur (de fin avril à juillet) : ses fibres sont fines, et son gout est doux est savoureux.

- Le poireau d’été/automne/hiver (d’aout à début mai) : ses fibres sont plus fermes et ligneuses, et son goût est prononcé.

Zoom sur le légume du mois de novembre : le poireau 1

Disponible toute l’année, la pleine saison du poireau reste tout de même l’automne/hiver. C’est en effet à
cette période qu’il est le plus riche nutritionnellement parlant. Bon à savoir : plus les conditions de culture des poireaux sont froides, plus ces derniers présentent une coloration de feuille vert foncé. Cela signifie qu’ils contiennent une teneur élevée en chlorophylle et anthocyane, et donc en vitamines.

Bien choisir son poireau :

Qu’il soit épais ou fin, la tendresse des fibres sera identique et dépendra seulement de la saison à
laquelle nous nous trouvons. Mais toute l’année, il faut faire attention aux couleurs : les feuilles doivent
être bien vertes (ni jaunies, ni séchées, ni flétries) et le blanc doit être brillant, ferme et sans taches
brunes.

Conserver ses poireaux :

Le poireau primeur se conserve en théorie un peu moins bien et moins longtemps que le poireau d’hiver.
En général vous pouvez conserver un poireau entier dans le bac à légumes du réfrigérateur pendant 10
jours. Entier et non lavé, le poireau supportera d’attendre 1 à 2 mois, tant qu’il reste dans un endroit frais et humide. Si vous souhaitez le conserver cuit, comptez 2 jours maximum, et dans un récipient
hermétique au réfrigérateur. Enfin, vous pouvez le conserver au congélateur. Pour cela, il faut le détailler
en rondelles et le blanchir au préalable.

Les bons côtés du poireau (3) (4) :

Notre légume chouchou du mois de novembre n’est pas seulement délicieux, il est également très
intéressant pour la santé au niveau nutritionnel. Tout d’abord le poireau est très riche en eau et a un
effet diurétique. De plus, sa partie verte, contenant beaucoup de fibres, lui confère des propriétés
hypocholestérolémiantes, prébiotiques bienfaitrices pour le microbiote intestinal. Enfin, il favorise le
transit intestinal, luttant contre la constipation.
Le petit + : Du fait de sa richesse en fibres, le poireau est un légume à la fois peu calorique et très
rassasiant !
Pour rentrer un peu plus dans les détails, le poireau contient une belle quantité de calcium, magnésium et potassium (trois alliés pour des os en bonne santé), et de fer. Il est également riche en vitamine A (bêta-carotènes), ainsi qu’en vitamine C, B9 et en polyphénols. Tous ces composés sont des anti-
oxydants qui protègent votre organisme d’un vieillissement prématuré. Ils réduisent donc le risque de développer des cancers mais également des maladies cardiovasculaires.
Pour finir, le poireau faisant partie de la famille de l’ail et de l’oignon (d’où son goût si particulier), il
contient de l’allicine : un composé propre à cette famille d’aliments et ayant des propriétés antioxydantes
et antiseptiques (antifongique, antimicrobien, etc.).
Le petit conseil : Pour profiter de tous les bienfaits du poireau, cuisinez-le entier ; et essayez de favoriser
la cuisson à la vapeur plutôt qu’à l’eau, afin de limiter la perte des composés intéressants.

Et en pratique ?

Ok, maintenant que nous sommes incollables sur le poireau, comment, et avec quoi pouvons-nous le cuisiner ? Rien de plus simple, ce légume est à la fois facile à préparer et facile à cuisiner !
Tout d’abord, pour pouvoir être cuisiné, le poireau doit être :
- bien lavé (il faut écarter les feuilles afin de retirer toute la terre ou le sable qui pourraient s’y être logés,
- débarrassé de sa racine et de la cime de ces feuilles,
- coupé : en rondelles, tronçons, lanières, julienne… selon vos préférences et l’utilisation que vous
allez en faire.
La plupart du temps, le poireau est consommé cuit. Si vous souhaitez le manger cru, préférez alors un
jeune poireau primeur. Il sera alors plus tendre et ainsi plus digeste. Gare au gaspillage, rien ne se perd
dans un poireau ! Aussi bien les feuilles vertes que la partie blanche sont comestibles. Dans le cas où
vous ne souhaitez pas utiliser les feuilles de votre poireau, elles peuvent être utilisées dans une soupe
ou un bouillon lors d’un prochain repas.
Et niveau cuisson ? On conseille en général de faire cuire vos morceaux de poireau environ 10min dans
de l’eau bouillante ou à la vapeur. Si vous préférez la poêle ou le wok, comptez alors 15min au minimum.
Enfin, nous avons de la chance, puisque le poireau se marie parfaitement avec de nombreux aliments :
la pomme de terre, le navet, la carotte, la viande rouge ou blanche, les poissons gras (particulièrement
le saumon), les fruits de mer, etc. On le retrouve ainsi dans des veloutés, des gratins, pot-au-feu,
quiches, poêlées, cakes, etc.
Et vous, quelle est votre plat préféré à base de poireaux ?

L’anecdote rigolote :

L’expression « poireauter » date du XIXe siècle. En effet, « planter son poireau » signifiait qu’on attendait longtemps, à la fois à travers la position droite du poireau, que l’idée de rester planté, immobile.

(1) Lepoireau.fr/la-production-française/
(2) Lepoireau.fr/

Article écrit par Laetitia, diététicienne chez dieteticienne.online 

À lire aussi : Liste des 10 fruits les moins caloriques

Clique-ici pour plus d’informations et conseils sur l’alimentation

Clique-ici pour nous suivre sur Instagram

Ces articles pourraient vous intéresser

Zoom sur le melon avec une recette de salade de fruits estivales

Zoom sur le melon avec une recette de salade de fruits estivales

Oh le melon, on l’attendait depuis trop longtemps. Ça sent l’été qui arrive, le soleil et les apéritifs entre amis....
Zoom sur la pastèque + une recette yaourt glacé

Zoom sur la pastèque + une recette yaourt glacé

Aujourd’hui on va parler de ce fruit d’été par excellence : la pastèque.Saviez vous qu’il s’agissait de la plus grosse...
Une bonne alimentation, le 1er geste pour avoir une belle peau !

Une bonne alimentation, le 1er geste pour avoir une belle peau !

Pour avoir une belle peau, une alimentation bien équilibrée sera plus efficace que n'importe quelle crème.  Vous trouverez ci-dessous les...
Zoom sur la vitamine A

Zoom sur la vitamine A

Les vitamines, les vitamines… on entend parler partout. On les retrouve facilement dans nos boutiques alimentaires, les pharmacies et en...
Menu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram