fbpx
Les hormones et le poids

Quelles sont les hormones qui stimulent la perte de poids ?

Dans l'organisme, on sait que les taux élevés de certaines hormones favorisent la perte de poids et stimulent le métabolisme tout entier.

Voici les hormones qui vont favoriser une perte de poids : 

  • La leptine : la leptine est couramment appelé "hormone de la satiété". Elle est une hormone digestive peptidique qui permet à la fois de réguler les réserves lipidiques de l'organisme et de stimuler la satiété. Un taux suffisant de leptine permettrait de ne pas trop manger car on ressent bien la satiété.
  • La testostérone :la testostérone est une hormone stéroïdienne anabolisante. Sécrétée chez l'homme comme chez la femme, c'est une hormone qui favorise la synthèse protéique et le développement de la masse musculaire. Un taux suffisant de testostérone va stimuler le métabolisme et va éviter le stockage des lipides et des sucres sous forme de triglycérides.
  • La CCK (cholécystokinine) :la CCK est une hormone digestive sécrétée au niveau de l'intestin grêle et qui régule la vitesse de digestion. La CCK est aussi une hormone de la satiété.
  • Les hormones thyroïdiennes :la glande thyroïde et la sécrétion d'hormones thyroïdiennes sont responsables du bon fonctionnement de l'organisme tout entier. Ainsi, les troubles de la glande thyroïde dérèglent complètement le métabolisme. Par exemple, l'hypothyroïdie est responsable de divers désagréments : transit lent, prise de poids, perte d'appétit, etc.

Les hormones qui font grossir :

Au contraire des hormones citées précédemment, certaines hormones lorsqu'elles sont synthétisées en excès favorisent la prise de poids.

La ghréline : La ghréline stimule la faim. Notre corps utilise cette hormone quand notre ventre est vide pour nous envoyer le message « va manger ! » et lorsque l’on mange cette hormone disparait. Chez les personnes en surpoids ou en cas de régime restrictif, la sécrétion de ghréline peut être perturbée et induire des troubles du comportement alimentaire.

Le cortisol : est une hormone qui favorise l'hyperinsulinisme et le stockage excessif du sucre dans le tissu adipeux sous forme de triglycérides. Certaines études démontrent que des taux de cortisol trop élevés pourraient être directement liés à une augmentation du tour de taille et de l'IMC (Indice de masse corporel). Une élévation du taux de cortisol peut être dû à un état de stress chronique.

L'insuline : L'insuline stimule le stockage du sucre sous forme de triglycérides dans le tissu adipeux et la prise de poids. Une sécrétion trop importante d'insuline est responsable à long terme de la résistance à l'insuline, de la fatigue du pancréas et de l'apparition du diabète de type 2.

Comment dompter les hormones pour maigrir ?

Il n’y a pas de secret, pour pouvoir rééquilibrer vos hormones il faudra mettre en place une alimentation de qualité ainsi que de bonnes habitudes d’hygiène de vie.

Alimentation pauvre en sucre 

Le sucre blanc est un des principaux responsables des déséquilibres hormonaux. Sa consommation excessive a des répercussions directes sur la sécrétion d'insuline et de cortisol. En plus de ne rien apporter de bénéfique à l'organisme, la consommation en excès de sucre blanc favorise la prise de poids, l'augmentation du tissu adipeux et la résistance à l'insuline. Pour rééquilibrer le système hormonal, il est donc essentiel de réduire sa consommation quotidienne de sucre et de produits sucrés.

Consommer des matières grasses de qualité

Contrairement à ce que beaucoup croient, les matières grasses sont essentielles lorsque l’on souhaite maigrir. Pourquoi ? car dans l'organisme, les lipides jouent un rôle très important au niveau de la synthèse des hormones. Un apport quotidien suffisant et qualitatif est donc primordial pour un système hormonal équilibré. Le mieux est donc de veiller à consommer suffisamment d'acides gras poly et mono insaturés que l'on retrouve surtout dans les poissons gras, les oléagineux, l'huile d'olive, l'avocat ou encore l'huile de colza. Au contraire, les aliments riches en acides gras trans et saturés tels que les plats frits et préparés, les charcuteries, les biscuits apéritifs sont à limiter.

Attention à l’alcool

L'alcool est une substance qui peut profondément perturber l'organisme et son fonctionnement lorsqu'elle est consommée en excès. Ainsi, pour rester en bonne santé, il est recommandé de limiter sa consommation d'alcool à 1 à 2 verres par jour et pas tous les jours.

Diminuer votre consommation de plats transformés et préparés

De manière générale, les plats préparés contiennent une quantité importante de sucre, de sel, de graisses saturées et trans et d'additifs chimiques. Toutes ces substances perturbent la synthèse et la régulation des hormones.

Ces plats industriels sont à l’opposé d’une alimentation saine. Je vous conseille de consommer des fruits et légumes crus, de saison et de les intégrer à vos repas et recettes.

à lire aussi : Zoom sur l'hypothyroïdie

Clique-ici pour découvrir plus de pathologies liées à l’alimentation  

Clique-ici pour nous suivre sur Instagram

Ces articles pourraient vous intéresser

Zoom sur le cholestérol

Zoom sur le cholestérol

Ah le fameux cholestérol, le mauvais et le bon ? En quelle quantité ? A quoi sert-il ? Où le...
Zoom sur la pastèque + une recette yaourt glacé

Zoom sur la pastèque + une recette yaourt glacé

Aujourd’hui on va parler de ce fruit d’été par excellence : la pastèque.Saviez vous qu’il s’agissait de la plus grosse...
Une bonne alimentation, le 1er geste pour avoir une belle peau !

Une bonne alimentation, le 1er geste pour avoir une belle peau !

Pour avoir une belle peau, une alimentation bien équilibrée sera plus efficace que n'importe quelle crème.  Vous trouverez ci-dessous les...
Zoom sur la vitamine A

Zoom sur la vitamine A

Les vitamines, les vitamines… on entend parler partout. On les retrouve facilement dans nos boutiques alimentaires, les pharmacies et en...
Menu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram